Archives du mois de août 2008

 

36 – Friedrich représente l’Europe aux États-Unis

Le dimanche 31 août 2008 par Oli

Friedrich commence à être célèbre de par le monde. Aussi a-t-il été invité à représenter le charme européen auprès des Américains par son fan-club US. En commençant par la ville de ……?allez, il vous laisse deviner à partir de cette photo:

Tea Party

Vous avez trouvé? …Une tea party, c’est donc Boston, évidemment! Donc départ pour Boston, à bord d’un gros avion, où Friedrich ne perd pas de temps et commence à bosser ses dossiers. Être en représentation, ça ne s’improvise pas.

P1000550.JPG Au boulot!

Arrivé à Boston, il faut savoir se poser un peu et prendre le soleil pour lutter contre le jetlag. D’ailleurs, 6 heures de décalage horaire dans le nez, ça assomme, on résiste pas longtemps à l’envie de faire une sieste.

En forme Dodo

Mais au moins, on est en pleine forme pour aller draguer de la Bostonienne le soir. Et c’est pas qu’un cliché: le charme européen, ça fonctionne!

Bostonienne

Evidemment, Friedrich pouvait pas jouer au bellâtre pendant tout le séjour sans penser à ses amis, et c’est plein de conscience qu’il est allé le lendemain même de son arrivée visiter l’Apple Store de Boston, le plus grand des Apple Stores.

Apple Store on Boylston Street

Faut dire que Friedrich n’est pas un bisounours, dans le genre. Il s’y connaît plutôt bien en machines d’Apple, il était même à la conférence mondiale des développeurs Apple, figurez-vous!

FriedrichWWDC

(Bon OK, il a l’air tout petit sur la photo, mais la WWDC, c’est grand, faut dire!) Et d’ailleurs, ça tombe bien, l’étape après Boston, c’était San Francisco.San Francisco, pour tout le monde, c’est le Golden Gate Bridge. Mais pour Friedrich, c’est un peu plus que ça. C’est aussi « La Fête A La Maison ». D’ailleurs, passer au Alamo Square, c’est un peu un pèlerinage pour lui.

Golden Gate Bridge Alamo Square

Mais bon le tourisme de masse, c’est pas trop son truc. Être entassés les uns sur les autres dans les endroits les plus courus de la ville, très peu pour lui. Des fois, il préfère s’isoler et contempler la vastitude de l’Océan pacifique.

Lions de mer Pacifique 

Autre endroit où on se sent tout petit, c’est dans la forêt de séquoias de Muir Woods. Idéal pour jouer à cache-cache, d’ailleurs.

Sequoia

Vous savez comment ça en impose, un séquoia? Ben ça en impose. On se sent tout minable, devant. Ça change des tilleuls de Berlin, croyez-moi!

dedans devant

Allez, c’est pas tout, cache-cache, c’est marrant 5 minutes, mais les visions européennes d’un ours en peluche, ça intéresse certainement beaucoup plus les militants du parti démocrate américain. Donc soyons au centre du monde, ne perdons pas de temps, filons à Denver pour préparer la Convention Démocrate qui va avoir lieu bientôt.

Denver

Avec un repérage des lieux où le pouvoir s’exprime: le Capitole de l’État, et le stade de base-ball, le Coors Field.

Capitole du Colorado Coors Field

Oh et puis au diable le Capitole du Colorado! Quand on est Friedrich, c’est le centre du pouvoir du monde qu’on veut, pas l’assemblée quelconque d’un des 50 États. Surtout que les démocrates n’ont aucune chance de passer. Allez, direction Washington, D.C.

Capitole Obelisque

Maison Blanche Lincoln Memorial

Quelle ville! Ça sent le pouvoir à tous les coins de rue! Je crois que c’est là que l’Europe mérite un ambassadeur comme Friedrich. Va vite falloir rentrer en Europe pour en faire part à ses confrères européens. Allez, on fonce à l’aéroport, juste un café au lounge puis on reprend l’avion. S’agit de pondre un rapport exemplaire maintenant. Soyons convaincants, et donc au boulot!

Lounge Au boulot