15 – London business trip

Le 11 juin 2007, par Petit Lu

Lorsque le réveil s’est mis à sonner, aux alentours de 5h50, j’ai bien vu le sourire en coin de Friedrich, pas totalement réveillé, mais excité comme moi à l’idée d’un petit aller-retour à Londres. La veille, le petit ursidé avait bien lu tous les documents se référant aux deux jours de travaux pratiques qui n’attendaient que notre présence.

friedrichlondres09.jpg

7 heures. Nous voilà tous deux assis à bord d’un BAe 146, en vol vers le City Airport, l’aéroport situé au bord de la Tamise, dans l’est londonien.

Une heure plus tard, nous prenons place dans le Docklands Light Railway, en route pour le quartier de Kensington. Les yeux brillants, nous admirons tous deux les docks, le petit port de plaisance, le stade et les immeubles en construction, la voix de Sharlene Spiteri dans les oreilles.

Au 140 Gloucester Road, le portier nous ouvre les portes du très victorien Millennium Bailey’s Hotel. La chambre qui nous a été réservée a l’air de satisfaire Friedrich qui sur-le-champ décide de prendre ses aises sur le grand lit, le temps d’un bulletin d’informations de la BBC 1.

friedrichlondres02.jpg

friedrichlondres01.jpg

Ensuite, direction le Millennium Gloucester Hotel situé à deux pas, pour assister aux ateliers de travail. Une journée qui finalement ne sera pas très drôle pour Friedrich, qui devra sagement écouter les diverses interventions d’interlocuteurs venus de plusieurs pays européens. Heureusement, Friedriech est un ours intelligent qui ne rate pas la moindre occasion de se cultiver (à défaut de pouvoir s’amuser !).

En fin d’après-midi, nous profitons du peu de temps libre dont nous disposons pour nous balader. Au détour d’un jardin privatif dont seuls les habitants des immeubles avoisinant possèdent la clé, Friedrich décide de visiter une des résidences en briques du pâté de maisons.

friedrichlondres03.jpg

La porte d’entrée passée, le voilà qui grimpe les escaliers à toute vitesse avec un objectif bien précis : atteindre l’imposante lampe suspendue pour s’y balancer tranquillement. Incorrigible ce Friedrich !

friedrichlondres04.jpg

Avant de renter se reposer à l’hôtel, l’ourson m’oblige à le prendre en photo, installé sur les grilles qui entourent la bâtisse, pour témoigner de sa venue à Brechin Place SW7, London.

friedrichlondres05.jpg

friedrichlondres05bis.jpg

Après une bonne nuit de sommeil, une journée entière dédiée à diverses conférences autour de la thématique du marketing digital nous attend.

friedrichlondres06.jpg

Ouverture des enregistrements à 8h30. Friedreich, comme tout ourson qui se respecte, obtient son badge qui lui permettra d’accéder aux débats de son choix.

friedrichlondres07.jpg

La journée file à une vitesse folle et passées 17 heures, il est déjà temps de regagner l’aéroport. Une fois sur place, nous constatons avec agacement que le vol est retardé mais heureusement, Friedrich voyage en classe affaires. Admirez son aisance et sa classe naturelle en attendant l’embarquement.

friedrichlondres08.jpg

Bravo Friedrich, tu as été un compagnon on ne peut plus professionel durant ce voyage.

4 commentaires sur “15 – London business trip”

  1. Moloko a dit:

    -Soupir-…Friedrich…comment as-tu pu partir à Londres sans moi?…Promis, un jour nous irons ensemble.
    Je ne te promets pas de te loger dans un si bel hotel mais il ne faudrait pas que tu t’habitues trop au luxe non plus!
    N’empeche, t’es tout mignon avec ton badge
    😉
    -C-

Leave a Reply